Covid-19 : économie mondiale en mode « stop & go » ; nombre record de faillites attendu en Belgique

  • Covid-19 : l’économie mondiale en mode « stop & go » jusqu’en 2022
  • Belgique : une vague de faillites va toucher plus de 23.000 entreprises d’ici fin 2021 (+10%)
  • Il n’y a pas que le Covid, les risques politiques reviennent en force : Brexit, élections présidentielles aux États-Unis, tensions US-Russie, conflit commercial sino-américain, etc.

Selon les dernières prévisions économiques d’Euler Hermes (Allianz), leader mondial de l’assurance-crédit, l’économie mondiale fonctionnera en mode « stop & go » jusque fin 2022. Du jamais vu : la croissance négative du PIB mondial devrait atteindre -4,7% en 2020. Les États-Unis (-5,3% en 2020) et la zone euro (-7,9%) sont particulièrement touchés.

Après un rebond post-confinement au deuxième trimestre de 2020, la reprise du commerce au niveau global va se ralentir jusqu’à mi-2021 au moins, selon les dernières estimations des économistes d’Euler Hermes. Le commerce mondial de biens et de services devrait connaître une contraction inédite de -13% en 2020, ce qui représente des pertes commerciales de 4.000 milliards de dollars. Dans ce contexte, le nombre de faillites dans le monde va drastiquement augmenter dans les mois à venir : +31% jusque fin 2021.

Jusqu’ici, les ajustements temporaires apportés aux réglementations d’insolvabilité dans différents pays, ainsi que les fortes mesures de soutien à l’économie ont permis de limiter les effets négatifs. Mais attention à l’inversion massive de la tendance des faillites dans les prochains mois.

Belgique : baisse inédite de la croissance et hausse record des faillites

Pour la Belgique, les économistes d’Euler Hermes prévoient une croissance négative du PIB de -7,8% pour 2020. Le nombre de faillites va augmenter de manière forte durant le dernier trimestre de 2020 et la première moitié de 2021 : au total, la vague de faillites en Belgique devrait toucher plus de 23.000 entreprises d’ici fin 2021, soit une augmentation de +10% par rapport à la situation pré-Covid en 2019. Selon les calculs d’Euler Hermes, 76.000 pertes d’emploi sont à craindre dans notre pays. Le taux de chômage devrait grimper à 8,5% d’ici 2021.

Ed Goos, CEO d’Euler Hermes BeLux :

Il n’y a pas que le Covid-19…

À ce contexte économique morose, viennent s’ajouter les risques politiques… qui reviennent en force, tel un boomerang. Selon les économistes d’Euler Hermes, les chances d'un Brexit sans accord (no-deal Brexit) sont passées à 45 %, tandis que les élections américaines ouvrent la voie à des contestations (selon Euler Hermes, la probabilité d’une victoire du candidat démocrate Biden est de 70%), la guerre technologique entre les États-Unis et la Chine reprend, et les tensions en Méditerranée ainsi que le différend entre les États-Unis et la Russie resteront au premier plan des préoccupations.

Retrouvez l’étude complète d’Euler Hermes ici.

14 résultats

sept. 24, 2020 | Presse & Média, COVID-19

Covid-19 : économie mondiale en mode « stop & go »

Selon les dernières prévisions économiques d’Euler Hermes (Allianz), leader mondial de l’assurance-crédit, l’économie mondiale fonctionnera en mode « stop & go » jusque fin 2022.

août 25, 2020 | COVID-19, Défauts de paiement

Le monde après le Covid-19

En mai 2020, Matt Williams a commencé à travailler chez Euler Hermes BeLux en tant que Directeur Risque. Trois mois plus tard, nous lui avons posé 5 questions sur le monde sous l’impact du Covid-19.

août 21, 2020 | COVID-19

Covid-19 : Message de Wilfried Verstraete

Wilfried Verstraete nous fait part de la situation économique à venir et de ce que font nos équipes pour soutenir nos clients et nos partenaires.

14 résultats