L'économie belge se redresse bien, mais Euler Hermes prévoit qu'il faudra un peu plus de temps pour que le PIB retrouve son niveau d'avant la crise du Covid-19. Selon le leader mondial de l’assurance-crédit, ce ne sera le cas qu'au cours de l'année 2022, car le rattrapage ferme n’aura lieu que vers la fin de cette année ainsi que l'année prochaine. De plus, il existe de nombreux obstacles qui pourraient gâcher le plaisir.

Pour 2021, Euler Hermes prévoit une croissance du PIB de 3,5% en Belgique et de 4,0% en 2022. C'est une des conclusions du rapport « Grand Reopening » d'Euler Hermes, filiale d’Allianz.

La reprise de l'économie belge est soutenue par les avancées dans la campagne de vaccination et par l'Allemagne (+3,4% en 2021), la France (+5,4%) et les Pays-Bas (+3%), nos principaux partenaires commerciaux. Dans le reste du monde, la reprise des États-Unis (+6,3 %) et celle de la Chine (+8,2 %) sont remarquables. Au niveau mondial, Euler Hermes prévoit une croissance du PIB de 5,5 % en 2021, contre une baisse spectaculaire de 3,5 % en 2020 en raison de la crise du coronavirus.

De plus, la Belgique peut compter sur des exportations supplémentaires à hauteur de 20 milliards d’euros en 2021, principalement dans les secteurs suivants : énéergie, métaux, chimie, pharma, automobile et agroalimentaire.

Le fort rebond économique se fait sentir partout dans le monde. Mais selon Euler Hermes, cela ne signifie pas que nous nous retrouvons automatiquement dans une période de boom économique. Selon l'assureur-crédit, de nombreux obstacles peuvent venir perturber la situation : la forte hausse des prix des matières premières, la tension attendue sur le marché du travail et la perturbation des chaînes d'approvisionnement, qui se situe au même niveau que lors du pic de Covid-19 l'année dernière. Les contraintes mondiales d’approvisionnement pour les matières premières et les puces informatiques en sont la conséquence directe. « Envoyer un conteneur de Shanghai à Anvers est désormais 5 fois plus cher qu'en octobre 2020. Autant de menaces qui pourraient briser la reprise », prévient Euler Hermes.
Les entreprises font face à des coûts plus élevés et la question clé, selon Euler Hermes, est de savoir si les entreprises sont capables d'augmenter leurs prix. « Dans la situation actuelle, les augmentations de prix sont essentielles pour que les entreprises restent financièrement saines. Mais vous devez être capable de le faire en tant qu'entreprise. Si votre client s'en va, cela ne vous aide pas beaucoup », conclut l'assureur-crédit. Une étude d'Euler Hermes montre que les augmentations de prix ne sont pas envisageables à court terme pour la plupart des entreprises européennes.

121 résultats

juin 22, 2021 | Garanties

Bouygues Immobilier Belgium

Pour son projet « Forest Village », Bouygues Immobilier Belgium a choisi Euler Hermes afin d’émettre les garanties d’achèvement et de remboursement. En savoir plus.

juin 16, 2021 | Cyber & Fraude

La fraude à l’identité : une menace pour les entreprises

Les fraudeurs sont de plus en plus organisés et leurs méthodes de plus en plus sophistiquées. Découvrez nos conseils pour protéger votre entreprise.

juin 15, 2021 | Presse & Média, COVID-19

L'économie belge se redresse bien, mais...

L'économie belge se redresse bien, mais Euler Hermes prévoit qu'il faudra un peu plus de temps pour que le PIB retrouve son niveau d'avant la crise du Covid-19. Lisez l'article pour plus d'information.

121 résultats