Le monde après le Covid-19 : « Aller de l’avant et penser autrement »

Matt Williams, Directeur Risque chez Euler Hermes BeLux

Matt Williams a intégré Euler Hermes BeLux en mai 2020 en tant que Directeur Risque, Information, Indemnités et Recouvrement. Matthew a une grande expérience dans le domaine de l'assurance-crédit et a travaillé pendant plus de 15 ans chez Euler Hermes. En raison de la fermeture des frontières au Royaume-Uni, Matt n’a pas fait ses débuts au bureau de Bruxelles, mais a commencé à travailler depuis son domicile. Trois mois plus tard, nous lui avons posé 5 questions sur le monde sous l’impact du Covid-19.

1. Pouvez-vous décrire en quelque mots votre rôle au sein d’Euler Hermes BeLux ?

« Je gère actuellement trois équipes: le département " Souscription de Risque", qui acte sur notre exposition aux risques. Le département "Information", responsable de la collecte des informations et de la notation des entreprises en Belgique et au Luxembourg. Enfin, le dernier mais non le moindre, le département "Indemnités et Recouvrement " qui évalue et recouvre les dettes de nos assurés. De ce fait, au jour d’aujourd’hui, j’ai 3 rôles différents. »

2. À votre avis, en quoi Euler Hermes aide-t-elle les entreprises en Belgique et au Grand-Duché du Luxembourg ?

« En bref ? Malgré la détérioration du climat économique, nous continuons à maintenir le meilleur niveau de protection possible pour nos assurés, tout en veillant à prendre les bonnes décisions pour éloigner nos clients des risques d’impayés. Parfois, ce pilotage peut être controversé. Je préfère le résumer ainsi: nous offrons des solutions de gestion de crédit pour soutenir les entreprises, pendant et après le Covid. »

3. L’entreprenariat confiant sera-t-il encore possible demain ?

« Bien sûr, nous le pensons. Même en cas de crise économique, l'entrepreneuriat émerge. Nous l'avons constaté en 2008, nous l’avons vu pendant le boom dot.com, nous le voyons également maintenant. La résilience et le pouvoir d'innovation des entrepreneurs sont incroyables. Il y a toujours des opportunités à saisir et à transformer en avantages. Aujourd'hui, par exemple, nous voyons les cafés du centre-ville livrer des cafés aux travailleurs à domicile des environs. »

4. Aider les entreprises et garder les risques sous contrôle ? Comment réussissez-vous à maintenir cet équilibre?

« C’est un défi permanent. Il y a beaucoup de choses que nous savons, mais également énormément d’incertitudes. Certains changements qui avaient été prédits se sont développés beaucoup plus rapidement, comme la montée en puissance du commerce électronique. Le monde des affaires change complètement. Ce qui a également un impact sur la publicité, les journaux, etc. Qui sait à quoi ressembleront les centres-villes de demain? Si seulement je le savais. En attendant, chez Euler Hermes, nous continuons à suivre les tendances de très près et à les analyser grâce à un réseau solide et dédié partout dans le monde. Nous avons des analystes à travers le monde, je peux les appeler à tout moment. Nos chaînes de communication sont très courtes et nous avons facilement accès à de grandes quantités de connaissances locales. Ce sont d'énormes avantages dans une crise mondiale, et en particulier pour un pays tourné vers l'exportation comme la Belgique. »

5. Qu’en est-il de l’énorme vague de faillites annoncée ? Reviendrons-nous ensuite à la normale ou prévoyez-vous une nouvelle normalité pour les entreprises ?

« Nous prévoyons une augmentation de 31% des faillites dans le monde de 2019 à 2021, avec + 10% pour la Belgique (plus de 23.000 faillites jusque fin 2021) et + 31% pour le Grand-Duché du Luxembourg. C'est énorme. Aux États-Unis, l'augmentation atteindra même 57%. Un moment particulièrement critique - dans chaque pays - sera celui où les mesures gouvernementales cesseront. Qui pourra continuer à soutenir les entreprises ? Qui ne le pourra pas? Il y aura des décisions difficiles à prendre. »

« Je pense que nous ne reviendrons pas à la normale. En fait, c'est (et sera) une nouvelle situation économique mettant moins l'accent sur le commerce de détail traditionnel, les loisirs et les transports. Le Covid aura un impact global sur l'infrastructure et la façon dont les gens l'utilisent. Dans la nouvelle normalité, les solutions de gestion de crédit deviendront indispensables. »

En savoir plus le monde après le Covid-19 ? Découvrez les prédictions d’Euler Hermes.

24 résultats

mars 26, 2021

Tourisme : l’Europe en première ligne de la reprise

D’après Euler Hermes, l’industrie du tourisme ne peut pas s’attendre à un retour à la normale avant 2024. En savoir plus.

févr. 19, 2021

Prévisions économiques 2021

Le déploiement à grande échelle de divers vaccins contre le Covid-19 stimulera la croissance économique mondiale. Néanmoins, il faudra attendre au moins jusqu'en 2022 pour que l'activité économique revienne au niveau d'avant la crise.

févr. 17, 2021

Brexit et Covid-19 : et maintenant ?

Comme prévu, l'UE et le Royaume-Uni sont parvenus à un accord de toute dernière minute sur le Brexit. Nous avons posé 3 questions à Ana Boata, Directrice de la recherche macroéconomique chez Euler Hermes.

24 résultats