Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Epidémie du coronavirus en Chine : les risques de perturbation de la chaîne d'approvisionnement augmentent

Les économistes d’Euler Hermes ont analysé l’impact du coronavirus sur l’économie mondiale.

  • Les indices des directeurs d’achat du mois de janvier publiés aujourd'hui ne reflètent pas encore l'ampleur de l’impact économique lié à l'épidémie de coronavirus en Chine. Cependant, les économistes d’Euler Hermes sont persuadés que l’impact sur l'économie chinoise et le reste du monde n’est pas à négliger.
  • L'impact sur la croissance annuelle du PIB chinois pourrait s'élever à environ 1 point de pourcentage, croissance du PIB qui sera fortement impactée au cours du premier trimestre de 2020. Une reprise devrait ensuite être possible, sur la base d'une reprise de la production et d'un soutien politique.
  • Une pause prolongée de l'activité chinoise pourrait perturber certaines chaînes d'approvisionnement telles que les produits chimiques, les équipements de transport, le textile et l'électronique.
  • Les cinq premières économies potentiellement touchées par cette perturbation sont Taïwan, la Corée du Sud, les Pays-Bas, la Hongrie et l'Indonésie.

Retrouvez l’étude complète des économistes d’Euler Hermes ici.



25 résultats

mai 11, 2021 | Presse & Média

Augmenter les prix : les entreprises ne peuvent pas se le permettre

Selon une nouvelle étude d'Euler Hermes, seuls cinq secteurs de la zone euro ont la possibilité d'augmenter leurs prix de détail. Lisez l'article pour plus d'information.

mars 26, 2021

Tourisme : l’Europe en première ligne de la reprise

D’après Euler Hermes, l’industrie du tourisme ne peut pas s’attendre à un retour à la normale avant 2024. En savoir plus.

févr. 19, 2021

Prévisions économiques 2021

Le déploiement à grande échelle de divers vaccins contre le Covid-19 stimulera la croissance économique mondiale. Néanmoins, il faudra attendre au moins jusqu'en 2022 pour que l'activité économique revienne au niveau d'avant la crise.

25 résultats