Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

L'assurance-crédit : un triple rempart contre les mauvais payeurs

Même si la crise sanitaire revient peu à peu sous contrôle, le choc économique du confinement se fera encore longtemps ressentir pour de nombreuses entreprises. Les économistes d'Euler Hermes s'attendent à une véritable avalanche de faillites et mauvais paiements au cours des mois à venir. Il importe donc plus que jamais de vraiment connaître vos clients. Une assurance-crédit est l'instrument idéal à cet effet.

Cela fait déjà un petit temps que le confinement strict a été levé, et de nombreux chefs d'entreprise espèrent un retour rapide à la normale. Yannick Vermetten, directeur commercial d'Euler Hermes BeLux, incite toutefois à la vigilance. « Une relance est évidemment importante, mais l'augmentation du chiffre d'affaires ne doit pas être une obsession. La priorité actuelle réside dans la stabilité et une solide position de trésorerie. Optez plutôt pour de petites commandes dont vous avez la certitude qu'elles seront payées. Les grosses transactions sont bien plus incertaines. Vérifiez si vos clients ont suffisamment de ressources pour payer. Prudence et sens des réalités seront vos deux piliers. »

Climat incertain

Distinguer les entreprises saines de celles en mauvaise santé : plus facile à dire qu'à faire. De nombreux entrepreneurs se targuent de connaître parfaitement leurs clients mais d'après Yannick Vermetten, le climat économique actuel entraîne beaucoup d'incertitudes. « Des entreprises qui affichaient d'excellents chiffres l'année dernière sont peut-être en difficulté aujourd'hui. Cela peut aller très vite : voyez les récentes faillites d'E5-Mode et de Swissport. Les acteurs solides peuvent aussi connaître des turbulences. Les anciennes certitudes sont subitement remises en cause. »

L'assurance-crédit : un triple rempart

Les polices d'assurance-crédit d'Euler Hermes offrent un triple rempart de protection. « Pour commencer, nous analysons la solvabilité des nouveaux clients. Si vous faites des affaires avec une autre entreprise, nous continuons à la surveiller. Nous relevons toutes sortes de signaux, comme un arriéré de paiement, une modification du management ou un rachat, et nous vous en informons. Si malgré tout, le client ne paie pas, nous essayons de percevoir la facture en souffrance. Via un arrangement à l'amiable si possible, via la voie juridique si nécessaire. Si ces démarches n'aboutissent toujours pas, nous vous indemnisons pour les factures non payées à concurrence de 90 %. Afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui compte vraiment : faire des affaires en toute sécurité. »

Paiement garanti dans les 60 jours

Une assurance-crédit offre de nombreux avantages. À commencer par un impact positif sur les Days Sales Outstanding (DSO, délai moyen de recouvrement des créances) : Euler Hermes garantit un paiement des factures présentées dans un délai de 60 jours. Grâce à une assurance-crédit, les entreprises ont besoin de moins de fonds de roulement et de ressources : pas besoin de prévoir des réserves pour d'éventuelles pertes. Le gain de temps est aussi très appréciable. De nombreuses entreprises passent leurs clients au crible mais n'assurent pas un suivi actif par manque de temps, de connaissances et de main-d'œuvre. »

De la solution standard au travail sur mesure

D'après Yannick Vermetten, une assurance-crédit ne doit pas être inutilement complexe. « Nous proposons une solution standard pour les PME, qui offre une bonne protection à votre entreprise. Un simple contrôle et vous saurez immédiatement si une entreprise est solvable ou non. Nous travaillons avec une échelle de 1 à 10, où « 1 » équivaut à « très bon » et 10, à une faillite. Les plus grandes entreprises peuvent compter sur un travail sur mesure : ainsi, vous pourrez déterminer l'ampleur de la couverture pour chaque client distinct. Une assurance-crédit est la pierre angulaire de la gestion de crédit pour nos clients. Un suivi et une analyse efficaces sont certes essentiels mais une assurance-crédit ferme la boucle. »

Les mesures de relance et l'assurance-crédit vont de pair

De nombreux entrepreneurs investissent actuellement dans la relance de leurs activités. Un choix compréhensible, bien que Yannick Vermetten estime qu'il ne faut pas écarter l'assurance-crédit pour autant. « C'est une question de complémentarité, l'un n'exclut pas l'autre. Bien sûr, vous pouvez investir dans la relance de votre entreprise, mais que ferez-vous si en définitive, vos factures demeurent impayées ? De sorte qu'à votre tour, vous aurez des difficultés à payer vos propres fournisseurs ? De nombreuses entreprises sont dans la tourmente. C'est le moment idéal pour examiner vos relations-clients à la loupe. À quels clients accorderez-vous ou non des délais de paiement plus longs ? Un acteur externe tel qu'Euler Hermes peut jouer un rôle important sur ce plan. »

28 résultats

mars 26, 2021

Tourisme : l’Europe en première ligne de la reprise

D’après Euler Hermes, l’industrie du tourisme ne peut pas s’attendre à un retour à la normale avant 2024. En savoir plus.

mars 22, 2021

Commerce de gros : retour à la normale en 2021 ?

Apprenez-en davantage sur les défis actuels du secteur de la vente en gros et sur la façon de protéger votre entreprise contre les faillites.

févr. 19, 2021

Prévisions économiques 2021

Le déploiement à grande échelle de divers vaccins contre le Covid-19 stimulera la croissance économique mondiale. Néanmoins, il faudra attendre au moins jusqu'en 2022 pour que l'activité économique revienne au niveau d'avant la crise.

28 résultats