Quelles sont les aptitudes dont un CFO moderne a besoin ?

Quelles sont les aptitudes dont un CFO moderne a besoin ?

Il y a 50, voire seulement 20 ans de cela, les fonctions responsables devaient être dotées d’aptitudes clairement liées à leur fonction. Les CEO étaient des leaders, les COO des stratèges, tandis que les CFO avaient des aptitudes comptables techniques.

Même s'il convient d’admettre que cette perspective est stéréotypée et étroite, les entreprises travaillaient souvent en vase clos, et la valeur des fonctions individuelles n’était pas souvent considérée en termes d'intégration interorganisationnelle.

Les temps changent cependant. Les fonctions responsables deviennent (progressivement) plus variées, ce qui implique différentes aptitudes et expériences de vie à la table du conseil. Qui plus est, une pression est exercée sur différents départements, comme la fonction financière, pour qu’ils prouvent leur importance pour l’entreprise dans son ensemble. Les dirigeants étoffent dès lors leurs fonctions et aptitudes et réfléchissent différemment.

Actuellement, l’idée d’un CFO ou d'un responsable financier assis à son bureau et parcourant les chiffres (et se limitant pratiquement à cela) est on ne peut plus éloignée de la réalité. Dans de nombreuses entreprises, la fonction est devenue plus stratégique et s’intègre davantage dans l’entreprise dans son ensemble.

Même si cela a pu être considéré comme anecdotique pendant un instant, notre étude 2020 intitulée « The Finance Leader of Tomorrow » a prouvé à quel point les CFO se sont écartés de leur rôle stéréotypé.

Définition du CFO moderne

Dans le cadre de l’enquête, nous avons demandé aux responsables financiers la manière dont ils se percevaient, en les invitant à s’identifier à l’une des quatre personnalités suivantes, chacune étant une combinaison spécifique entre responsabilités, aptitudes et attitude.

  • Le technicien - Un expert qui se concentre sur les indicateurs financiers et les contrôle de manière étroite et régulière. Est orienté détail et doté d'excellentes connaissances des outils et systèmes financiers internes.
  • Le stratège - Un penseur à long terme, qui tente toujours de se faire une idée allant au-delà de la fonction financière. Entend participer de manière significative aux décisions stratégiques pour stimuler la croissance globale de l’entreprise.
  • L’innovateur - Curieux, agile et souvent en quête de nouvelles idées et technologies pour remettre en question des façons de travailler internes afin d'améliorer l’efficacité de l’équipe/de l’entreprise. Pense que la technologie va radicalement changer sa fonction à l’avenir.
  • Le facilitateur - Coopératif et prêt à apporter son aide, concentre ses efforts sur la création d'une image claire de la situation financière de l’entreprise afin de faciliter les décisions. Tente de développer collaboration et discussions au sein de l’organisation.

Alors que le « technicien » pourrait être considéré comme le rôle plus traditionnel du CFO, seuls 22 % des personnes interrogées ont choisi cette catégorie. En effet, la vaste majorité des responsables financiers se considèrent comme des « stratèges » (48 % ayant fait ce choix).

Ces chiffres confirment l'idée selon laquelle les fonctions d’entreprise ne travaillent pas de manière isolée. L’élément central du rôle de stratège est sa capacité à travailler dans toute l’organisation, de croiser les points de vue et indicateurs avec d’autres de l’entreprise.

La place des CFO dans l’entreprise globale

Le fait qu’un grand nombre de responsables financiers se considèrent comme des stratèges, se penchant sur l’entreprise dans son ensemble, cadre avec l’idée communément admise que le CFO devrait penser de la même manière que le CEO et être capable d’endosser ce rôle, le cas échéant. Voici un commentaire de Markus Schneider, CFO de Kerberos Management, Allemagne, donné dans le cadre de l’enquête : « Un CEO qui va partir 4 semaines en vacances ou doit être mis en quarantaine ne devrait jamais être problématique. Le CFO devrait être prêt à prendre le relais. »

Cela étant dit, avec le glissement constant vers une utilisation croissante de la technologie dans toutes les fonctions de l’entreprise, il est intéressant de remarquer que seuls 20 % des CFO interrogés se considèrent comme des innovateurs. Cependant, d’autres conversations ont mis au jour que les CFO évoquent un désir d’être perçus comme des innovateurs ou facilitateurs, ce qui prouve une fois encore le détachement du rôle de technicien.

On peut peut-être l’expliquer par le fait que les aptitudes techniques sont logiques pour un responsable financier. Et, en effet, les frontières pourraient se flouter à mesure que les stratèges commencent à intégrer la technologie dans leurs aptitudes.

CFO en temps de crise

Peu importe la manière dont le rôle de CFO évolue, devenant davantage stratège et de plus en plus impliqué dans l’innovation, il ne voudra plus perdre des yeux une compétence fondamentale : celle de creuser en détail la performance financière de l’entreprise.

Et elle est particulièrement cruciale lors d’environnements difficiles comme la pandémie de Covid-19, où sens du détail et connaissances techniques sont cruciaux.

Après avoir initialement organisé l’enquête avant le Covid-19, nous l’avons réitérée en mai afin de connaître la réaction des participants à la crise. Fait révélateur, 18 % de ceux qui se voyaient comme des techniciens ont expliqué que la crise était très simple à gérer, contre seulement 3 % pour les autres catégories. Il est évident, surtout lorsque les défis deviennent extrêmes, qu'il faut trouver un équilibre entre la science et l’art (ou la technique et la stratégie).

Le rôle de responsable financier moderne a changé et va continuer de le faire - les CFO doivent vraisemblablement incarner les quatre personnalités. Ou à tout le moins, la fonction financière dans son ensemble doit y arriver. Cela ne fera que renforcer l'importance fondamentale de la fonction financière et de son rôle central dans l’entreprise dans son ensemble.

Téléchargez le rapport de notre enquête

20 résultats

sept. 07, 2020 | Défauts de paiement

Ce que les directeurs financiers pensent de la crise

Au printemps 2020, Euler Hermes a mené une enquête à grande échelle auprès de plus de 1.000 directeurs financiers. Comment vivent-ils l'impact du Covid-19 ? Leurs réactions sont assez nuancées. Découvrez-en plus dans cet article.

août 31, 2020 | Défauts de paiement

Risques de faillites : prévenir et guérir

L'augmentation prévue des faillites a été amplifiée par la crise du Covid-19. Comment protéger votre entreprise contre ce risque accru ? Nos maîtres-mots sont prévenir et guérir.

août 25, 2020 | COVID-19, Défauts de paiement

Le monde après le Covid-19

En mai 2020, Matt Williams a commencé à travailler chez Euler Hermes BeLux en tant que Directeur Risque. Trois mois plus tard, nous lui avons posé 5 questions sur le monde sous l’impact du Covid-19.

20 résultats