Belgique : une entreprise sur cinq a besoin de plus de soutien en 2021 pour éviter une crise de trésorerie

24% des entreprises de la zone euro (soit 4,1 millions de sociétés) sont exposées à un risque d’une crise de trésorerie en 2021, d’après une étude d’Euler Hermes. Selon le leader mondial de l’assurance-crédit, 20% des sociétés belges sont exposées à ce risque (soit 125.132 entreprises de l’économie marchande non financière).

La première vague de confinement Covid-19 a provoqué un choc de rentabilité plus fort que prévu pour la plupart des entreprises de l’économie marchande non financière en Europe au premier semestre 2020. Les entreprises françaises et espagnoles sont particulièrement touchées.

Aujourd'hui, avec la deuxième vague de fermetures, Euler Hermes prévoit un impact négatif élevé pour les secteurs sensibles au Covid-19. Ces entreprises pourraient connaître des pertes d'exploitation moyennes de -15 % à -20 % en 2020 par rapport aux niveaux d'avant la crise. En l'absence d'un soutien prolongé de la part des différents gouvernements, cela pourrait assécher les réserves de liquidités des sociétés, faisant courir à environ 24 % des entreprises de la zone euro (soit plus de 4,1 millions de sociétés) le risque d'une crise de trésorerie en 2021.

D’après les économistes d’Euler Hermes, les mesures politiques doivent combler le déficit de financement des entreprises coincées entre une perte de revenus et des dépenses obligatoires telles que les impôts et les dettes financières.

En savoir plus sur l’étude d’Euler Hermes.

19 résultats

déc. 15, 2020 | COVID-19

5 évolutions positives de la crise du coronavirus

D’après l’assureur-crédit Euler Hermes, la crise du coronavirus pourrait être un point de départ et une accélération de quelques évolutions positives.

déc. 10, 2020 | COVID-19

Message du CEO d’Euler Hermes

Toujours les premiers à vos côtés

déc. 08, 2020 | Presse & Média, COVID-19

Prolongation dispositif de protection pour soutenir le commerce en Belgique

Le gouvernement fédéral, Euler Hermes et trois autres assureurs-crédit ont décidé conjointement de prolonger de six mois, jusqu'au 30 juin 2021, leur bouclier protecteur pour l'économie belge.

19 résultats