Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Un Brexit dur pourrait causer des pertes à l’exportation de 33 milliards d’euros

Allemagne, Pays-Bas, France et Belgique en tête
  • Les chances d’un Brexit dur fin 2020 ont considérablement augmenté pour atteindre une probabilité de 45 %, selon Euler Hermes
  • Même si le leader mondial de l’assurance-crédit s’attend toujours à un compromis de dernière minute.
  • Selon les derniers calculs d’Euler Hermes, un Brexit dur pourrait coûter jusqu'à 33 milliards d'euros d'exportations annuelles au pays de l’Union européenne. L’Allemagne, les Pays-Bas, la France et la Belgique seront les pays les plus touchés.
  • Les secteurs les plus touchés pour la Belgique seront les équipements de transport, la chimie, le plastic, les produits minéraux et le textile.
  • Le Royaume-Uni pourrait connaître une croissance négative du PIB de -5% en 2021, une baisse de 15% de ses exportations et une inflation supérieure à 5% pendant au moins six mois – après une année 2020 déjà catastrophique pour le PIB britannique (environ -11% selon les estimations d’Euler Hermes).

Vu les conséquences sociales, politiques et économiques d’un Brexit dur, en plus de la crise Covid-19 qui se poursuit au Royaume-Uni et dans toute l'Europe, Euler Hermes s’attend à un accord de dernière minute.

Cependant, les chances d’un Brexit dur ont considérablement augmenté. Le leader mondial de l’assurance-crédit donne actuellement 45% de probabilité à ce scénario.

Les conséquences d’un Brexit dur (sans accord) seront très lourdes pour le Royaume-Uni (croissance négative du PIB de -5% en 2021, baisse de 15% des exportations et inflation supérieure à 5% pendant au moins six mois), mais aussi pour les pays de la zone euro – Allemagne, Pays-Bas, France et Belgique en tête. En cas de Brexit dur, les pertes annuelles à l’exportation pour la seule Belgique s’élèveront à 3,2 milliards d’euros, selon Euler Hermes.

En cas d’accord de dernière minute entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, les pertes seront de l’ordre de la moitié pour la Belgique : près d’1,6 milliard d’euros.

 

Pertes à l’exportation (en millions d’euros)

 

Brexit dur

Brexit avec accord

 

 

 

 

Belgique

 

3 159

1 591

 Équipements transport

969

 Équipements transport

423

 Chimie

409

 Chimie

242

 Plastique

284

 Plastique

137

Produits minéraux

216

Produits minéraux

135

 Textile

207

Machines et équipements électriques

114

Source: Euler Hermes / Allianz Research

Retrouvez l’étude complète d’Euler Hermes ici.

25 résultats

mai 11, 2021 | Presse & Média

Augmenter les prix : les entreprises ne peuvent pas se le permettre

Selon une nouvelle étude d'Euler Hermes, seuls cinq secteurs de la zone euro ont la possibilité d'augmenter leurs prix de détail. Lisez l'article pour plus d'information.

mars 26, 2021

Tourisme : l’Europe en première ligne de la reprise

D’après Euler Hermes, l’industrie du tourisme ne peut pas s’attendre à un retour à la normale avant 2024. En savoir plus.

févr. 19, 2021

Prévisions économiques 2021

Le déploiement à grande échelle de divers vaccins contre le Covid-19 stimulera la croissance économique mondiale. Néanmoins, il faudra attendre au moins jusqu'en 2022 pour que l'activité économique revienne au niveau d'avant la crise.

25 résultats