La crise du Covid-19 a modifié les priorités des directeurs financiers

La crise du Covid-19 a modifié les priorités des directeurs financiers

 

  • Euler Hermes a interrogé plus de 1.000 CFO en Europe avant et pendant la crise du Covid-19
  • 30% déclarent que la protection du fonds de roulement est désormais leur priorité absolue
  • Les retards de paiement sont la préoccupation la plus pressante des CFO ; 65% d'entre eux ont déjà été confrontés à des retards de paiement en 2020
  • 21% préconisent d'investir dans les nouvelles technologies, mais à condition de protéger l'entreprise contre les risques liés aux cyberattaques et à la fraude en ligne

Un nouveau rapport d'Euler Hermes examine dans quelle mesure la crise Covid-19 a modifié la confiance des dirigeants financiers européens et leurs priorités pour 2020. Réalisée avant et pendant la pandémie de Coronavirus avec plus de 1.000 CFO participants à travers toute l’Europe, l'enquête révèle que les dirigeants financiers étaient prudemment optimistes en début d’année, mais que la pandémie a accru leurs inquiétudes, surtout en ce qui concerne les retards de paiement. Pour aller de l'avant, les nouvelles technologies restent une priorité pour les directeurs financiers, mais pas sans protéger leur entreprise contre les risques.

La crise du Covid-19 a modifié les attentes des CFO

Début 2020, les dirigeants financiers s’attendaient à de meilleures performances financières et ce malgré un risque politique élevé dans le monde, la montée du protectionnisme et le changement climatique. Les deux raisons les plus souvent citées pour justifier cet optimisme étaient la croissance des ventes et des bénéfices, stimulée par l'amélioration de la situation macroéconomique en Europe et le recours aux nouvelles technologies. Depuis la pandémie, ce sentiment d'optimisme a considérablement diminué : le pourcentage de ceux qui se disent « confiants » pour 2020 a chuté de 50 à 36 % ; le nombre de CFO se disant « inquiets » a presque doublé, passant de 19 à 32 %. Quant au nombre de directeurs financiers « effrayés », il a plus que doublé, passant de 9 à 23 %.

La protection du fonds de roulement est désormais la priorité absolue

Avant la pandémie, les nouvelles technologies étaient la première priorité en matière d'investissement. Depuis lors, la façon dont les dirigeants financiers envisagent leurs priorités a changé. Les inquiétudes liées à la trésorerie et au fonds de roulement de leur entreprise dominent. La proportion de dirigeants financiers qui considère la dette à court terme, les dépenses quotidiennes de fonctionnement et la gestion des stocks comme leur principale préoccupation est passée de 17 % à 30 %. La protection du fonds de roulement est désormais la priorité absolue d’un CFO sur trois.

Malgré un éventuel retard temporaire des investissements à court terme dans de nouveaux actifs, la technologie conserve un poids important parmi les priorités des dirigeants financiers (21 % contre 22 % avant la crise du Covid-19). La nécessité de bien comprendre les nouvelles technologies est une compétence clé d'un directeur financier pour 49 % des CFO répondants. Seuls trois compétences sont encore plus importantes selon eux : la planification financière (67 %), la prise de décision stratégique (56 %) et l'élaboration d'un business plan (53 %).

Les retards de paiement sont la préoccupation la plus pressante des CFO

Même avant l'épidémie de Covid-19, les risques liés aux retards de paiement et à la solvabilité des clients étaient des préoccupations majeures des CFO, touchant respectivement 47 % et 32 % des entreprises au cours de l'année précédente. Depuis la crise, la situation s'est encore aggravée : 65 % des entreprises interrogées ont déclaré avoir été confrontées à des retards de paiement au cours des deux derniers mois.

En outre, seul une entreprise sur trois se dit « prête » à faire face aux incidents de paiement (31 %) ainsi qu’à une éventuelle faillite d’un client (35 %). Selon une récente étude d’Euler Hermes, le nombre de faillites dans le monde augmentera de 35 % d’ici 2021. La prévision de l’augmentation des faillites en Belgique est de +26%.

Les entreprises bien préparées à gérer les risques sortiront renforcées de la crise

Les entretiens réalisés dans le cadre de l’enquête CFO d’Euler Hermes montrent que les directeurs financiers estiment que la crise actuelle pourrait entraîner une polarisation du monde des affaires. Les entreprises à la pointe de la technologie, pouvant s'adapter rapidement et ayant mis en place des stratégies solides d'atténuation des risques, sortiront renforcées la crise du Covid-19.

Découvrez l’étude complète ici.

14 résultats

sept. 24, 2020 | Presse & Média, COVID-19

Covid-19 : économie mondiale en mode « stop & go »

Selon les dernières prévisions économiques d’Euler Hermes (Allianz), leader mondial de l’assurance-crédit, l’économie mondiale fonctionnera en mode « stop & go » jusque fin 2022.

août 25, 2020 | COVID-19, Défauts de paiement

Le monde après le Covid-19

En mai 2020, Matt Williams a commencé à travailler chez Euler Hermes BeLux en tant que Directeur Risque. Trois mois plus tard, nous lui avons posé 5 questions sur le monde sous l’impact du Covid-19.

août 21, 2020 | COVID-19

Covid-19 : Message de Wilfried Verstraete

Wilfried Verstraete nous fait part de la situation économique à venir et de ce que font nos équipes pour soutenir nos clients et nos partenaires.

14 résultats