Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Tout le monde en parle et les inquiétudes sont grandes : l’épidémie du Coronavirus est au centre de nos préoccupations quotidiennes. Mais qu’en est-il de l’économie ? Quelles sont les conséquences sur le commerce et les entreprises en Belgique? Euler Hermes fait le point.

Après que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a réduit la croissance du commerce mondial à son niveau le plus bas depuis 2009 l'année dernière (+1,2 % en volume), les économistes d’Euler Hermes, leader mondial de l’assurance-crédit, prévoient que l’épidémie du Covid-19 constituera un obstacle majeur au commerce en 2020.

Selon les calculs d’Euler Hermes, les pertes au niveau du commerce des biens et des services s’élèveront à 320 milliards de dollars par trimestre de perturbation des activités commerciales. Ce choc est déjà visible dans les premiers indicateurs commerciaux qui signalent une récession du commerce mondial en volume, tant au premier trimestre de 2020 (-2,5% sur base annuelle) qu'au deuxième trimestre (-1%). Les secteurs les plus touchés sont la chimie, le transport, l’automobile, le textile et l’électronique. Hormis la Chine et l’Italie, les économies les plus touchées sont Taiwan, la Corée du Sud, les Pays-Bas, la Hongire et l’Indonésie.

Et la Belgique dans tout cela ?

La Belgique a une économie ouverte et orientée vers l'export. L'impact sur le commerce et sur les entreprises belges sera particulièrement important.

Ed Goos, CEO d’Euler Hermes BeLux :

Un redressement (progressif) de la situation n’est pas attendu avant fin mai 2020.

25 résultats

mai 11, 2021 | Presse & Média

Augmenter les prix : les entreprises ne peuvent pas se le permettre

Selon une nouvelle étude d'Euler Hermes, seuls cinq secteurs de la zone euro ont la possibilité d'augmenter leurs prix de détail. Lisez l'article pour plus d'information.

mars 26, 2021

Tourisme : l’Europe en première ligne de la reprise

D’après Euler Hermes, l’industrie du tourisme ne peut pas s’attendre à un retour à la normale avant 2024. En savoir plus.

févr. 19, 2021

Prévisions économiques 2021

Le déploiement à grande échelle de divers vaccins contre le Covid-19 stimulera la croissance économique mondiale. Néanmoins, il faudra attendre au moins jusqu'en 2022 pour que l'activité économique revienne au niveau d'avant la crise.

25 résultats