La bombe à retardement des faillites liées au Covid-19 : +26% en Belgique

La bombe à retardement des faillites liées au Covid-19 : +26% en Belgique

La crise du Covid-19 est en train de créer une bombe à retardement en matière de défaut de paiement et de faillites selon la dernière étude des économistes d’Euler Hermes.

Actuellement, une période de calme avant la tempête peut être observée : même si l’activité économique reprend progressivement, Euler Hermes prévoit que le gros des faillites est encore à venir, principalement fin 2020 et lors du premier semestre de 2021.

Quelques chiffres :
 

  • Au niveau mondial, le nombre de faillites augmentera de +35% d’ici fin 2021. Il s’agit d’une progression inédite. C’est aux États-Unis (+57%), au Brésil (+47%) et en Chine (+20%) que les faillites seront les plus nombreuses, suivi par la plupart des pays européens (surtout en 2021).
  • En Belgique, le nombre de faillites augmentera de +26% entre 2019 et 2021 selon les prévisions des économistes d’Euler Hermes. L’augmentation aura principalement lieu en 2021, atteignant le nombre record de près de 13.500 faillites d’entreprises l’an prochain.
  • Un retrait prématuré des mesures de soutien mises en place par les gouvernements pourrait aggraver la situation, en augmentant la hausse des faillites de +5 à +10 points de pourcentage.
  • Attention à l’effet domino des faillites de grandes entreprises (avec un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions de dollars). Les faillites de grandes entreprises ajoutent de la pression sur les chaînes d'approvisionnement. Non seulement elles mettent en danger les clients en perturbant leur approvisionnement, les obligeant à trouver d'urgence des alternatives (coûteuses), mais elles font également courir un risque financier à leurs propres fournisseurs en ne les payant pas. Plus l'entreprise qui dépose son bilan est importante, plus le risque d'effet domino est élevé.

Retrouvez l’étude complète des économistes d’Euler Hermes ici.

24 résultats

mars 26, 2021

Tourisme : l’Europe en première ligne de la reprise

D’après Euler Hermes, l’industrie du tourisme ne peut pas s’attendre à un retour à la normale avant 2024. En savoir plus.

févr. 19, 2021

Prévisions économiques 2021

Le déploiement à grande échelle de divers vaccins contre le Covid-19 stimulera la croissance économique mondiale. Néanmoins, il faudra attendre au moins jusqu'en 2022 pour que l'activité économique revienne au niveau d'avant la crise.

févr. 17, 2021

Brexit et Covid-19 : et maintenant ?

Comme prévu, l'UE et le Royaume-Uni sont parvenus à un accord de toute dernière minute sur le Brexit. Nous avons posé 3 questions à Ana Boata, Directrice de la recherche macroéconomique chez Euler Hermes.

24 résultats